jeudi 1 octobre 2009

L'INFO DU JOUR: PEUT-ON RIRE DE TOUT? DE TOUT LE MONDE? AVEC TOUT LE MONDE?


Déguisés en policiers, Les membres d'Action Discrète ont proposé aux Calaisiens l’adoption de (faux) sans-papiers… tenus en laisse. Une imposture rageuse de plus, bien inscrite dans l’actualité, fomentée par l’équipe du magazine de Canal+. Résultat : plainte du préfet et colère surréaliste du ministre de l’Immigration.

L’équipe d’humoristes a été interpellée à Calais alors qu’elle tournait un happening sur le démantèlement de la « jungle », ce camp de fortune qui accueillait jusqu’ici les migrants en situation irrégulière. Déguisés en policiers, Sébastien Thoen et ses comparses se sont rendus chez des particuliers, en tenant en laisse des comédiens grimés en sans-papiers, destinés à être « adoptés comme animaux de compagnie ». Embarqués au poste de police, ils ont finalement été relâchés. Mais ils font désormais l’objet d’une plainte, déposée par le préfet du Pas-de-Calais auprès du procureur de la République de Boulogne-sur-Mer.

Hier soir en effet, le ministre de l’Immigration est parti en croisade,
s’insurgeant contre les méthodes employées par « l’équipe de journalistes » de Canal+. Dans un communiqué rageur, il a parlé de « dérive médiatique » et dénoncé cette « mise en scène inacceptable, reposant sur la falsification de documents officiels, sur une caricature mensongère et insultante du travail des services de police et de gendarmerie, et sur la diffusion d’une image dégradante et humiliante des ressortissants étrangers en situation irrégulière, qui sont les victimes des filières et qui méritent notre respect ».

Une déclaration qui laisse pour le moins perplexe
: le fait de reprocher à des spécialistes du canular de falsifier la réalité paraît, en effet, d’une cohérence très relative. Et ressemble surtout à une opération de diversion, alors que le « nettoyage » du camp suscite la polémique, et que Besson lui-même a été accusé de manipulation médiatique lors du démantèlement. « Pour nous, ce communiqué du ministère est surréaliste !, s’étonne Yves Le Rolland, directeur artistique d’Action discrète et producteur des Guignols. Nous traiter comme des journalistes alors que nous faisons des sketches est aberrant. Même les policiers ont compris qu’il s’agissait d’une blague. »

LIRE LA SUITE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire