mardi 14 février 2012

LAURENT GARNIER SIGNE CHEZ ED BANGER


C'est vraiment lui le boss, Pedro Winter (aka Busy P). Le patron du label Ed Banger a réussi à faire signer la légende techno Laurent Garnier pour la sortie de son prochain maxi. Une bien belle association de talents...


Communiqué:

J'ai assisté à ma première rave en 1992, dans le nord de Paris. La soirée en question s'appelait "Spasmes" je me suis ensuite associé au diable de la techno !
Le premier CD de "rave music" que j'ai acheté était l'EP "A bout de souffle" de Laurent Garnier en 1993, je suis plutôt heureux du choix que j'ai fait. J'ai aussi acheté la cassette de "Don't you want me" de Felix au supermarché, mais nous sommes ici pour parler de mon amour de la techno !
J'ai découvert la nuit parisienne au Rex Club. Le jeudi, c'était la soirée "Wake Up", une fois par mois Laurent Garnier invitait la crème des producteurs de Detroit, les parrains de la techno anglaise,  tout ce que cette musique avait de mieux à offrir. C'était il y a plus de quinze ans, et Laurent était déjà une légende. Nous sommes maintenant en 2012, cet homme continue à traverser le monde, en offrant sa musique électronique dans les clubs, sur les radios et au delà.
L'idée de sortir un EP de lui sur Ed Banger me trottait dans la tête depuis quelques années. Plusieurs mojitos sur la plage ont scellé le deal ! Après un DJ-set en back to back de trois heures à Calvi on the Rocks, je savais que Laurent accepterait ma proposition.
Laurent Garnier est de retour, deux bombes techno, pures et modernes. C'est un honneur de l'avoir à bord avec nous. Je lui ai demandé d'écrire quelques mots à propos de notre collaboration. Les voici...Bonheur. Energie. Voyage. Demain. Hier. Star-wars. Zebulon. Moroder. Bob-Moog. Dancefloor. 130. Perverti. Jouissif. Carpe-Diem. Sourire. Corrompu. Intègre. Explosif. Poilu. Hétéroclite. Connecté. Paradoxal. Rural. Urbain. Cosmique. Musical. Gênant. Téméraire. Surprise. Humour. Exploration. Partage. Fantaisie. Absurde. Evident. Enervant. Sincère. Positif.
Contagieux. Cheval-2-3. 2012...

Pedro Winter

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire